Roger Landault et le meuble en série

Au sortir le Seconde Guerre Mondiale, la France compte 1 800 000 sinistrés et 800 000 spoliés ou pillés. Les besoins sont gigantesques et pressants aussi bien en architecture qu’en ameublement. L’accent est mis par l’Etat, à travers le Ministère de la Reconstruction et de l’Urbanisme, sur la nécessité de produire du mobilier de qualité, à prix modéré fabriqué en série. Roger Landault, formé au Lycée des Arts Appliqués de Paris et à l’école Boulle, fait parti de ces artistes décorateurs sollicités pour élaborer le “remeublement” de la France.


En 1945, Roger Landault est engagé au Studium-Louvre, comme dessinateur puis directeur artistique, néanmoins c’est sa collaboration avec l’éditeur A.B.C. qui lui donne l’opportunité de s’épanouir. Il élabore pour la firme plusieurs séries : Junior (qui sera récompensée par la Concours du Meuble de France), Dakar (dont nous avons présenté un lit et une armoire l’année dernière), Rotterdam, Panama, Chatelaine,… Chaque série possède une signature graphique différente. En 1954, dans un immeuble de Jean Dubuisson de la “Ceinture Verte” parisienne, Roger Landault réalise la décoration d’un appartement témoins de trois pièces. La chaise 6517, éditée par les établissement Boutier, et omniprésente dans l’appartement, devient un best-seller des années 50. Son style fonctionnel et chaleureux lui vaut plusieurs récompenses dont le prix René Gabriel en 1955.

 

Roger Landault ne s’est pas pour autant cantonner au style que l’on nomme aujourd’hui “reconstruction”. En partisan convaincu de l’emploi de nouveaux matériaux dans l’ameublement, il a au gré de ses collaboration avec différents éditeurs , dessiné des meubles en phases avec l’esprit de l’époque notamment la table Unibloc IV pour Steiner collectivité, toute en rondeur ou bien cette commode coiffeuse aux tiroirs garnis de skaï ou de suédine pour les éditions Regy.
La qualité de son dessin et sa volonté de ne pas dépersonnaliser les intérieurs ont engendré une œuvre particulièrement variée, aussi bien par le choix des matériaux que par les formes.